Super Bien-Être
La délégation au développement social du Conseil Départemental du Bas-Rhin, incubé à la Direction Générale des Services, travaille actuellement au projet d’une maison du bien-être sur le territoire d’action ouest (secteur de Saverne). Ce projet s’inscrit dans les compétences et les orientations stratégiques du Département en matière sociale et de santé, et plus particulièrement de prévention, défi majeur pour les politiques sanitaires, médico-sociales et sociales.
Il s’agit de construire un lieu totem dédié aux activités de prévention primaire et secondaire et de prévention de la perte d’autonomie.
La maison du bien-être s’inscrit dans une dynamique innovante, participative et transversale visant à fédérer les acteurs publics et privés ainsi que les citoyens/habitants du territoire autour des enjeux de prévention et de la perte d’autonomie.

L’investigation a pour but d’apporter un éclairage prospectif sur le territoire, en tentant d’identifier ce que signifie le soin pour un nombre de personnes, afin d’entamer aussi une forme de sensibilisation. Il s’agit de repérer les initiatives déjà émergentes sur le territoire en terme de prévention santé. Comment alors faire de la veille sur les pratiques en cours et sur les signaux faibles émis sur le territoire ?
L’investigation menée par les étudiants en design ne vise pas à travailler sur la maison du bien-être de manière directe, mais plutôt de mobiliser certaines ressources territoriales et d’enquêter sur le terrain pour repérer les parties prenantes possibles. Comment activer le lien social et la solidarité intergénérationnelle ? Comment amplifier les signaux faibles qui auront été captés ?
Prendre de soin de soi, prendre soin des autres, améliorer les liens intergénérationnels dans le cadre de la prise de soin, activer tous les leviers qui permettent d’agir dans l’intérêt du bien-être dans un souci préventif de santé, sont ainsi les enjeux généraux de ce projet.

À la suite d'entretiens avec certains acteurs de la santé sur le territoire, les étudiants iront à la rencontre des publics en questionnant leur relation à la santé et dans une dimension intergénérationnelle.
Sont-ils eux-mêmes déjà impliqués dans une chaîne de santé ?
Comment envisagent-ils les relations intergénérationnelles en matière de bien-être et de santé ?
Comment prennent-ils soins de leurs aînés ?
Qu’est-ce que leurs aînés leur ont appris sur les questions de bien-être et de santé ?
Comment réaliser un projet pour une personne en particulier ?
Comment formaliser leurs envies pour les tester rapidement ?
...
Il s’agit de faire émerger de ces rencontres des opportunités de projets et de formaliser quelques pistes grâce au test et au prototypage.
L’objectif de projet n’est pas de proposer forcément un dispositif qui serait utilisé uniquement par les personnes âgées, le projet peut servir à d’autres catégories d’âges. Il émanera donc des rencontres qui ont à cœur d’améliorer les relations intergénérationnelles.
à propos